La fermeture des quais Pompidou va causer un manque à gagner pour les autocaristes de Paris

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Selon Richard Vainopoulos, président de TourCom, la fermeture des quais Pompidou va lourdement impacter le secteur du tourisme, notamment le tourisme parisien, et ce, dans divers secteurs dont les activités des autocaristes spécialisés dans les visites organisées de la capitale.

Une décision lourde de conséquences

La décision de la mairie de Paris de fermer définitivement les quais Pompidou n’est pas, selon le président du réseau d’agences de voyages indépendantes TourCom, Richard Vainopoulos, la meilleure chose à faire si l’on veut maintenir le niveau d’affluence des touristes dans la capitale de l’Hexagone. Près de 2700 véhicules passent par cet axe toutes les heures et sa fermeture va obliger bon nombre de conducteurs à faire un gros détour d’une part, et d’autre part empêcher l’accès aux sites comme la Tour Eiffel et le Musée du Louvre aux cars de touristes.

Dans un communiqué, le numéro un de TourCom se déclare inquiet des conséquences d’une telle initiative sur les « revenus » apportés par tous ceux qui viennent visiter ou séjourner à Paris, touristes, vacanciers ou hommes d’affaires de passage. Il ajoute également que le modèle prôné par Anne Hidalgo ne va pas contribuer à l’amélioration de la situation.

Les chauffeurs de cars et opérateurs de transport dans ce domaine lourdement affectés

L’autocar fait partie des moyens les plus utilisés par les touristes en visite dans la capitale, notamment pour les voyages organisés en groupe. L’interdiction d’accès va priver aussi bien les professionnels du transport par car, mais également et surtout les touristes, de l’une des destinations phares de la ville, ce qui va les contraindre à modifier leur circuit. À noter que ces transporteurs étaient plus d’un millier à circuler chaque jour dans les rues de la cité pendant ces dernières années.

Selon toujours Richard Vainopoulos, les cars peuvent être considérés comme nécessaires pour maintenir le volume des fréquentations de ces endroits emblématiques de la ville de Paris à un bon niveau. La fermeture des quais Pompidou interdirait donc l’entrée de 18 millions de touristes et visiteurs dans le centre-ville s’ils choisissent d’emprunter ce mode de transport, estimation faite en basant le calcul sur une moyenne de 50 personnes par car.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »