Zika : les touristes français désertent les Antilles et la République dominicaine

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Face à la propagation du virus Zika aux Antilles et en République dominicaine, de nombreux touristes français renoncent à leur voyage dans ces destinations. Un coup dur pour les professionnels du secteur.

Les Français boudent les Antilles et la République dominicaine

L’épidémie de virus Zika continue de plomber le tourisme français aux Antilles et en République dominicaine. Depuis janvier, les départs vers ces destinations ont chuté respectivement de -3 % et de -16 %. « La présence du virus Zika en République dominicaine et dans les Antilles françaises explique probablement la baisse de l’activité touristique dans ces régions », indique le syndicat des agences de voyages (Snav) dans son dernier baromètre.

Pour le seul mois de mars, le volume de départs vers la République dominicaine, qui reste néanmoins la destination préférée des Français pour ce mois, a reculé de -16 %. En cumul depuis le début de l’année, le taux de départ reste en repli de -24 %. Quant au nombre de réservations effectuées jusqu’à ce jour, elles ont baissé de -9 %.

Pour le cas des Antilles françaises, la tendance est également à la baisse, avec un recul de la fréquentation de -3 % entre janvier et septembre, mais le secteur commence à reprendre des couleurs avec une légère progression des départs à +6 %. En revanche, les agences de voyages ont du mal à remplir leur carnet de commandes ; les réservations ont chuté de -41 % comparé à la même période 2015, rappelle également l’association.

S’agissant des autres destinations, le baromètre note un désintérêt des touristes français pour le Maghreb et la Turquie, ces derniers privilégient de plus en plus l’Espagne, le Portugal le Cap-Vert et la Grande-Bretagne. Ainsi, les départs de touristes français pour le Maroc et la Tunisie ont baissé respectivement de -25 % et de -51 %. En termes de réservations, les carnets de commandes se sont contractés de -23 % pour le Maroc, -61 % pour la Turquie et -68 % pour la Tunisie.

Attention aux articles sensationnalistes

M. Richard Vainopoulos, président fondateur du réseau TourCom, dénonce la parution dans la presse de nombreux articles alarmistes sur le virus Zika, qui contribuent à accroître le risque de psychose chez les touristes français.

« Tout comme la grippe aviaire ou le SRAS, le virus Zika est selon moi un exemple parfait de l’emballement médiatique sidérant et irresponsable. Les médias aggravent la situation, en créant un climat de peur qui a considérablement impacté le tourisme en Amérique du Sud et dans la zone caraïbes, sans que jamais ne soient relativisés les risques réels de cette épidémie. Ce n’est pourtant qu’un exemple parmi tant d’autres… »

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »